Le printemps aussi discret sur mes ongles que dans le ciel

Vous le savez peut être déjà, je passe de moins en moins de temps chez mes parents. Ces escapades tarnaises sont plus d’une bouffé d’air frais, c’est une véritable tornade de bien être.

Mais l’inconvénient c’est que maintenant ma vie est partagée en deux. Je ne peux pas apporter toute ma vie dans le train, tout mes vernis, tout mon matériel nail art, encore moins tout mon matériel photo. J’ai déjà du mal a faire ce partage avec mes produits de soin et d’hygiène (combien de fois j’ai oublié mon shampooing, obligé d’utiliser celui des hommes qui fait aussi gel douche, et surement lessive aussi …). Et puis malgré le fait que j’y suis treeees souvent, je n’y suis pas chez moi, je ne veux donc pas les envahir avec mes affaires.

C’est aussi pour cela que je n’écrivais plus depuis quelques temps, je ne voulais pas vous faire des articles avec des photos moches prise dans une salle de bain, a la vas vite, avec une lumière bien jaune, sans un appareil correct.

Mais voilà, écrire ça me manque. Je suis de plus en plus frustré de ne pas pouvoir prendre mes manucures en photos, donc tant pis, je me débrouillerais, mais je veux écrire !

Pour cette bonne résolution tardive (ou précoce), j’ai commencé soft. Faut dire que je l’ai faite un jour de pluie, le soleil n’a commencé a arriver qu’après. Et encore, il n’arrive pas a s’imposer face a ses copines les gouttes, il leur laisse toujours le jour suivant pour s’éclater.

Dans mes outils, j’ai 3 vernis (je sais, j’aurais du prévoir plus large), 3 OPI (je sais, c’est pas les plus sexy), Mon blanc préféré Alpine Snow, un noir tout a fait correct Black Onyx, et le petit bleu pale dont j’ai oublié le nom, que j’ai voulu ressemblant au Porcelaine de Dior. Je dis que j’ai voulu, parce-que j’ai parfaitement conscience qu’il est loin d’être aussi doux. Je cherche d’ailleurs toujours son dupe parfait, ainsi que celui de Perlé de la même marque.

OPI Moyou (2)Ce n’est pas Porcelaine, mais il n’en reste pas moins doux,enfantin et de saison. Je n’ai pas voulu le charger, et je ne pense de toute façon pas être très douée pour les manucure 100% stamping, c’est souvent assez lourd et ça en devient vite brouillon (comme n’importe quelle manucure 100% me direz vous, et vous auriez sans doute raison)

J’ai utilisé une plaque Moyou London, comme souvent depuis que cette marque a fait irruption dans ma vie. En fait ça fais partie des choses que je fais suivre que je sois dans le Tarn ou dans la Haute Garonne, mon petit sac stamping Moyou me suis quoi qu’il arrive, c’est limite si il est pas dans mon sac a main directement.

OPI Moyon (1)Ici c’est la très jolie plaque Princesse 10 et son motif de roses simplifiée, encore trop gros pour mon ongle. Mais heureusement avec ce genre de motifs, on peux toujours composer. C’est une de mes plaques préférés, même si beaucoup de motifs sont difficile a porté en tant qu’adulte, hors séjour exceptionnel chez Mickey.

C’est une manucure que j’ai aimé porter et qui a été plus que rapide a faire ce qui peut être appréciable.

signature-chezmalanix2

Ce contenu a été publié dans Onglerie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le printemps aussi discret sur mes ongles que dans le ciel

  1. J’aime bien c’est frais et simple.
    Courage dans ta « double » vie ^^

  2. Azilis dit :

    C’est joli et tout délicat !! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>